Monsieur, est-ce l'heure

Je vous salue tous dans le Nom du Seigneur Jésus-Christ, par ces paroles de 1 Chroniques 12.34-38, Deutéronome 32.28, Matthieu 24.32-35, Matthieu 25.1-13.

   

En tant que chrétiens, nous sommes très familiers à ces Ecritures que nous venons de lire. Et conformément au Message de l’heure nous savons comment ces Ecritures sont en train de s’accomplir sous nos yeux. Plusieurs fois le prophète a dit: « Si vous voulez connaître le jour de la semaine, regardez le calendrier. Mais si vous voulez connaître le temps dans lequel nous vivons, observez les Juifs, c’est le calendrier de Dieu.

 

Depuis 1946, beaucoup d’événement se sont accomplis en rapport avec le retour d’Israël dans son pays.L’Indépendance de l’Etat d’Israël en 1948. Le rétablissement de ce peuple dans le pays de ses ancêtres. La reconquête et la réunification de Jérusalem comme la capitale éternelle d’Israël et depuis quelques années, nous assistons à la reconstruction de la ville de Jérusalem, qui est la capitale d’Israël.

     

Sachant que Dieu n’a pas un calendrier précis avec les nations et que nous devons regarder ce qui se passe en Israël, ainsi nous devons veiller à toutes ces choses. La chose la plus frappante que nous voulons partager avec vous maintenant, c’est cet événement qui vient de se produire cette année, le 1er octobre 2013, lors de la soixante-huitième conférence annuelle de l’ONU, à New York.

   

En effet, nous savons que beaucoup d’hommes politiques passent à cette tribune pour de grands discours sur les événements qui se passent à travers le monde. Mais ce qui est marquant cette fois-ci, c’est le discours du premier ministre Israélien, Benjamin Netanyahou, qui, pour la première fois dans l’histoire des Nations Unies, a parlé de l’existence de l’Etat d’Israël. Surtout il a publiquement parlé du retour d’Israël et de la reconstruction de Jérusalem en rapport avec l’accomplissement des prophéties. Il dira donc ceci vers la fin de son discours :


A notre époque les prophéties bibliques en cours des réalisations comme l’a dit le prophète Amos,

ils reconstruiront les villes dévastées et les habiteront. Ils planteront les vignes et en boiront le vin.

Ils cultiveront les jardins et en mangeront les fruits.

Et je les planterai sur leur terre et ils ne seront plus jamais déracinés.

  

Il répétera cette Ecriture dans la langue hébraïque, la langue dans laquelle cette prophétie a été donnée par le prophète Amos.

Et enfin, il dira : « Mesdames et messieurs, le peuple d’Israël est rentré chez lui et ne sera jamais déraciné de nouveau. » Citant ainsi Amos 9.13-15.

   

Ceci paraît très simple, mais c’est très significatif pour nous, de voir un homme politique, devant ce grand auditoire ou parfois des millions d’hommes n’ont même pas fait attention à ce qui a été dit, citer les saintes Ecritures et les prophéties de la Bible et déclarer qu’aujourd’hui c’est le temps de la réalisation de l’Ecriture, comme pour dire « aujourd’hui cette Ecriture est accomplie sous nos yeux. » En examinant donc cet événement, nous pouvons relever ceci. Cette annonce est faite en 2013, la cinquantième année depuis l’apparition du Seigneur Jésus-Christ en Arizona en vue de l’ouverture des sept sceaux de la rédemption, introduisant ainsi l’Epouse dans l’année du Jubilé pour confirmer Luc 21.24. Cette annonce est faite lors de la soixante-huitième cession de l’ONU, qui a été créée le 24 octobre 1945.

 Copyright      2017 Shekinah Tabernacle